Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Sécurité & Santé / Actualités / AWSR - Bien préparer la rentrée cela passe aussi par le trajet vers l'école

AWSR - Bien préparer la rentrée cela passe aussi par le trajet vers l'école

10 conseils pour rentrer à l’école en sécurité

Cette année, la rentrée scolaire est avancée au 29 août. Cela signifie qu’à partir de cette date, les écoliers et étudiants seront à nouveau sur les routes et les heures d’entrée et de sortie des classes représentent des moments à risque. En effet, chaque année en Wallonie, 380 enfants et adolescents sont victimes d’un accident de la route sur le chemin de l’école.

Pour les préserver du danger, il est important de bien les préparer en amont, notamment en les exerçant au trajet vers l’école. La fin des vacances, avec son trafic encore réduit et les derniers jours de temps libre, est le moment idéal pour le faire.

Découvrez nos conseils pour une reprise en sécurité !

Reprise en voiture

1. S’assurer qu’on dispose toujours d’un siège-auto adapté

Les enfants ont probablement bien grandi ces derniers mois, la rentrée est souvent le moment d’acheter de nouveaux vêtements. Il est également utile de vérifier si le siège-auto de l’enfant est toujours adapté à son poids et à sa taille. Cette information se trouve dans la notice d’utilisation et peut également être trouvée facilement sur le site internet du fabricant. C’est aussi l’occasion de vérifier que le siège est bien réglé, notamment l’appuie-tête.

Bien attaché dans un siège adapté, un enfant court 3 fois moins de risque de perdre la vie ou d’être blessé en cas d’accident.

2. Penser mobilité

Pour limiter les embouteillages, pourquoi ne pas profiter des derniers jours de vacances pour organiser un covoiturage avec d’autres parents du quartier ? En plus de fluidifier le trafic, cela permettra également d’économiser de précieux litres de carburant.

A pied, à vélo ou en transport en commun

3. Opter pour l’itinéraire le plus sûr

Que ce soit ou pas la première année que l’enfant se rend à l’école à pied, à vélo ou en bus, il est toujours bon de revoir avec lui les bases du trajet et de se remémorer les bons comportements avant de (re)circuler dans le trafic dense des jours de reprise. Cette préparation prend du temps. C’est donc maintenant qu’il faut définir l’itinéraire qu’il empruntera et le parcourir plusieurs fois pour l’aider à identifier les endroits et les situations les plus risqués et lui apprendre comment les éviter.

Il est par ailleurs important de choisir les chemins qui augmenteront la sécurité du trajet. Plusieurs éléments peuvent être privilégiés : un itinéraire avec des trottoirs ou des accotements larges et praticables, des passages pour piéton bien aménagés et bien visibles des conducteurs ou avec des feux de signalisation, des pistes cyclables praticables et des lieux de traversée cycliste sécurisés.

4. Rappeler les règles essentielles

Parcourir le trajet vers l’école au calme et sans stress est le bon moment pour rappeler les bases : toujours s’arrêter et bien regarder avant de traverser, se rendre visible et prévisible ou encore ne jamais courir pour « attraper » son bus ou lorsqu’on traverse, même si le feu passe au rouge pendant la traversée.

5. Attirer son attention sur les situations à risques….

Il est aussi important de sensibiliser l’enfant à certaines situations risquées comme l’approche d’un carrefour, la fin d’une piste cyclable, le fait de ne pas traverser la rue à des endroits où il est moins visible ou où sa visibilité est réduite (entre des voitures stationnées, avant un virage ou devant ou derrière un bus).

6. …. Et lui apprendre à les gérer

Eviter les situations à risque ne sera pas toujours possible, il est donc utile d’également lui apprendre à les gérer, notamment en indiquant ses intentions, en s’assurant d’avoir été vu par les autres usagers et en attendant que ces derniers soient à l’arrêt avant de s’engager dans le trafic.

7. Lui fournir un vélo en bon état et en ordre

Opter pour un vélo robuste et vérifier régulièrement qu’il est en ordre.

8. L’inciter à porter un casque

Même s’il n’est pas obligatoire, à vélo, un casque le protègera efficacement en réduisant de 65% le risque de blessures graves à la tête en cas de chute. Les casques de couleur vive et éventuellement munis de bandes réfléchissantes permettent également d’être mieux vu par les autres usagers de la route.

9. L’aider à transporter son cartable en sécurité à vélo

Idéalement, le cartable doit être fixé au porte-bagage et non porté sur le dos. Il est également utile d’aider l’enfant à le préparer en emportant uniquement les éléments nécessaires pour éviter qu’il ne soit trop lourd et éventuellement, d’en discuter avec son enseignant, afin qu’il soit attentif à ce que les élèves doivent ramener le soir à la maison.

10. Penser sécurité routière lors des achats pour la rentrée

Lors de l’achat des fournitures scolaires et de nouveaux vêtements pour l’automne, il peut être utile de prendre en compte l’aspect sécurité routière. Les journées ne tarderont en effet pas à raccourcir après la rentrée et opter pour des vêtements aux couleurs claires ou vives ou munis d’accessoires rétroréfléchissants, en particulier le manteau d’hiver, rendra l’enfant plus visible. Il en va de même pour les cartables et sacs à dos qui permettront d’assurer une meilleure visibilité de l’enfant.

Actions sur le document